Nations Presse.Israël

Publié le par Ligue des Patriotes Français

 

 

Une larme de Bourbon dans la tambouille ultra-natio 

par François Vial 

 

 

 

"Avertissement au lecteur : « toute ressemblance avec des personnes ou des journaux existants serait purement fortuite »

 

* * * 
  

 

 

Né sous le signe du whisky, l’inénarrable JB est devenu en 2010 – grâce à un conséquent apport financier – seul maître à bord d’un hebdomadaire autrefois national, et jusque là « ami » du FN.

 

Las ! Arc-bouté sur des positions passéistes, le tout-puissant rédacteur en chef a choisi de ne s’adresser qu’à un seul lectorat : la fine fleur du racisme ordinaire, de l’antisémitisme primaire, du décryptage obsessionnel de la société à travers le prisme franc-maçon, de la nostalgie du bon vieux temps de la guerre…

 

La campagne interne pour l’élection du successeur de Jean-Marie Le Pen a fourni à ce pourfendeur de modernité l’occasion de cracher à jet continu sur les partisans de Marine Le Pen, accusant ceux-ci de tous les maux, avec une violence inouïe. Le tout courageusement dissimulé sous des vocables politiquement corrects, afin de désigner sans risque juridique l’objet de ses aversions : les homosexuels ? Des invertis. Les gens peu enclins à verser dans le délire antisémite ? Des judéomanes. Les Français d’origine antillaise ? Des mulâtres… On en passe.

 

L’élection de Marine Le Pen assurée de manière incontestable, la colère dévore à présent le grand-bourgeois aux mains propres – on ne travaille pas sur le terrain, chez ces gens-là : on observe, on se gratte la tempe, et on condamne ceux qui suent chaque jour pour la Cause.

 

Le voilà donc qui pousse ses 2.000 lecteurs à entrer en opposition frontale avec un FN parvenu au fil des années à sortir de l’ornière groupusculaire, et décidé – Lui – à emprunter les voies d’une politique du réel. Inacceptable pour les adeptes d’une pensée patriote monolithique, bloquée sur un logiciel vieux d’un siècle, et pénétrés de l’idée que le pouvoir ne saurait se conquérir par la voie des urnes (ce qui constitue, légalement, un appel à peine déguisé à l’insurrection armée, comme un vulgaire groupe gauchiste)

 

Après avoir porté son cervelet à ébullition, l’acolyte des parmesans a identifié LA solution, et bat aujourd’hui le rappel de ceux qui représentent à ses yeux les vrais nationalistes : NDP (Nouvelle droite putrescible ?), MNR (Mouvement des nains réactionnaires ?), PDF (Peu différents des fascistes ?), OF (Ouvriers de la farce ?), RF (Relent de fenaison ?).

 

5 groupuscules monomanes, 5 chefs potentiels, et… si peu de fidèles ! Nonobstant le désir d’engagement des meneurs de ces ruisselets de pensée, quelle chance aurait cette armée de Marie-Louise de reprendre le flambeau du combat patriote ? Strictement aucune. Alors « sauver la France », n’y pensons pas !

 

Peut-être Jibi se verrait-il bien en rassembleur suprême, à l’instar de ce que sut faire en 1972 le créateur d’un certain Front national, mais… N’est pas Jean-Marie Le Pen qui veut ! Sans compter qu’un 1/2 siècle et 2 générations ont passé, avec ce que cela induit de profonds changements sociétaux. Telle est décidément la faille de ces penseurs bien peu imprégnés de culture scientifique : ils ne comprennent pas que seules les sciences exactes permettent la parfaite reproductibilité d’une expérience ou d’une méthode. Or, l’homme et la politique n’ont jamais obéi à des schémas prédéfinis.

 

Nous laisserons donc désormais les dinosaures débattre en eux des mérites comparés du Concile du Latran, de la Shoah ou de la loi Veil : cela suffira amplement à occuper leurs longues heures inutiles. Pour notre part, nous allons continuer à faire de la Politique : la vraie, celle qui vise à obtenir des leviers de pouvoir, à être en mesure d’agir et, pour cela, s’adresse à un maximum de citoyens."

  

 

 

 

Qu'en est-il réellement ? Et bien nous n'en savons strictement rien puisque s'il a l'honnêteté de reconnaître qu'il est un "bâtard", pour employer ses propres mots, il ne nous éclaire pas distinctement sur son origine ethno-religieuse.

 

Par contre il reprend de manière très nette la classique et bien connue réthorique juive : "antisémitisme primaire", "délire antisémite" ...

 

En réalité, les choses à reprocher au "peuple élu" sont légions, il suffit de se reporter aux articles précédents disponibles sur ce blog ou encore de cliquer dans la colonne "Liens" sur la gauche pour s'en convaincre.

 

L'"antisémitisme primaire" n'existe plus depuis des siècles. La haine strictement raciale ou religieuse du Juif, si tant est qu'elle existe encore, est une quasi-exception.

Si tant de personnes ne porte pas les Juifs dans leur coeur (nous aussi, comme Jérôme Bourbon, nous adorons les euphémismes) c'est aujourd'hui essentiellement pour des raisons politiques.

 

Mais le Juif, lui, préfère y voir de l'intolérance maladive et des troubles mentaux graves, c'est nettement plus confortable pour lui, et tellement plus conforme à la notion d'inversion accusatoire. (Se référer à l'oeuvre d'Hervé Ryssen pour une plus ample compréhension de ce phénomène)

 

Le grand défaut de Jérôme Bourbon c'est de ne pas avoir de complexe pour pointer du doigt ce qui le dérange, tout en se servant fort à propos de la finesse de la langue française.
Visiblement il n'a pas encore compris comment marche le monde ? Et bien ZOG doit immédiatement s'occuper de le mettre au pas, semble penser Vial.

 

Notre grand avantage, par rapport à Mr. Bourbon, c'est que nos écrits ne sont pas publiés sous forme écrite. Il en découle évidemment une plus grande liberté d'expression.
L'on peut donc se permettre de remplacer les mots "invertis", "judéomanes" et "mûlatres" respectivement par "pédales", "shabbat goyims" et "métèques".

 

 

 

Pour ceux qui n'avaient pas suivi l'affaire, l'article de Vial est une réponse aux attaques répétées, et fondées, de Rivarol à l'encontre de Marine Le Pen.
Quelques liens de rappel, de l'excellent site contre-info :

- FN : la bataille de succession aura bien lieu

- Rivarol vs Marine Le Pen

- "Le Pen veut assassiner Rivarol"

 

Il est amusant de constater que François Vial ne fait aucunement mention de l'accusation de Jérôme Bourbon d'avoir truqué les élections internes du FN.

De même, le clan Le Pen si prompt à menacer d'un procès pour des broutilles journalistiques n'a jamais évoqué la moindre possibilité d'une action en diffamation à l'encontre de Rivarol.

Ces accusations seraient donc fondées ?

 

Bref, tout ça pour dire qu'on n'en veut pas de votre "tambouille", d'ailleurs on a d'ores et déjà cracher dedans.

Commenter cet article

Florian 10/11/2013 19:40

Annonce de la conférence de Florian Rouanet du 25.11.13, Les méfaits de De gaulle et du Gaullisme :

http://youtu.be/_Solz_sMpvo

Sujets abordés :
Capture au fort de Douaumont, entre-deux-guerres, conflit Pétain/De Gaulle, guerre civile franco-française, Ve République, France coloniale, forces juives, doctrine et actualités…

unjuif 02/03/2011 18:18


propagande antisémite §