La fibre patriotique

Publié le par Ligue des Patriotes Français

Au panthéon des gens de confiance, la première place est occupée par Dominique Strauss-Kahn.


Socialiste ultra-capitaliste, à la tête du FMI, poste parfait pour creuser les inégalités existantes entre le Nord et le Sud et ainsi engendrer une immigration toujours croissante, ce qui s'inscrit dans le plus plur projet cosmopolite, DSK, pour les intimes ou pour ceux que le nom "Strauss-Kahn" fait vomir, jouit paraît-il d'une grande popularité en France.

 

Il est toujours étonnant et "amusant" de constater que le plus grands escrocs notoires sont généralement ceux qui s'en sortent le mieux et que l'opinion publique semble très vite oublier les multiples casseroles que traînent les poli-tocards.

Pour rappel, DSK aurait trempé dans l'affaire de la MNEF, l'affaire Elf, l'affaire Méry ...

 

Mais en-dehors du bien connu goût prononcé du personnage pour l'argent et le sexe, mamelles du libéralisme le plus total, on peut s'inquiéter de son proche retour en France, qui se ferait dans l'objectif d'occuper le poste le plus élevé de la hiérarchie politique, Président de la République.

 

Voici ce que déclarait le Juif Strauss-Kahn en 1991, dans la revue Passages :

 

"Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c'est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C'est pour ça d'ailleurs qu'il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c'est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu'un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd'hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l'infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l'ensemble de mes actions, j'essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d'Israël."

  

  

 

 

 

  

Il est bien connu que la France est soumise au lobby islamo-palestinien.

Ce sont d'ailleurs ces salauds d'arabes qui sont obsédés par la persécution à titre posthume des figures de l'Histoire qui ne leur ont pas prêté allégeance.

Céline ? C'est eux.

Pétain ? Aussi.

 

D'autres preuves de la totale emprise du lobby islamique ?

- La représentante de la France au Proche-Orient est une juive intégriste appartenant à l'un des lobbies juif américain

- L'héritage Juif de Mallah Sarközy

 

 Quoi qu'il en soit, DSK, par excès de naïveté ou de confiance, nous éclaire très explicitment sur le réel but de son peuple.
Sa déclaration est dénuée d'ambiguïté et devrait inciter à la plus vive des vigilances quiconque n'ayant pas pour souhait que son pays devienne une colonie israëlite.

 

 

 

En voila un autre que nous sommes fiers d'avoir pour compatriote : l'éternel geignard Azouz Begag.
Comme c'est le cas chez beaucoup d'autres sémites, Juifs ou Arabes, sa passion principale est de se plaindre, chialer, réclamer, récriminer, crier au racisme et à la discrimination, pour un oui ou pour un non.

Il a d'ailleurs de très bon conseils à donner à ceux de son espèce :

 

"le meilleur moyen de servir les intérêts de l’Algérie est de former et soutenir une nouvelle génération d’hommes politiques issus de l’immigration algérienne en France, afin de les propulser à l’Assemblée nationale où ils pourront voter des lois favorables à l’Algérie !"

 

 

Begag est résolument tourné vers l'avenir et souhaite que "l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité" pour lutter contre les Chinois.

Il réussit là à faire tout l'étalage de sa médiocrité congénitale en l'espace d'une phrase. Aux dernières nouvelles les maghrébins qui peuplent la France sont bien des Africains, quant à l'identité commune européano-africaine on se demande où et comment il a pu trouver un quelconque fondement à une ineptie si évidente.

 

 

Sur le site de Yahoo, Sonnen klinge a trouvé une brillante méthode pour régler ces problèmes de "double nationalité" qui parasitent l'esprit de nos brillants intellectuels cosmopolites :

"Pour moi, Begag mérite la déchéance de nationalité et l'expulsion. Après tout, c'est un patriote Algérien. Il n'est Français que parce qu'on lui a stupidement accordé la nationalité.
Pour DSK c'est plus grave, car Français depuis plusieurs générations. Depuis le temps, il aurait dû avoir pour seul pays la France. Pour DSK, je prône le peloton d'exécution."

 

 

 

Quand leur loyauté ne va pas à une puissance ennemie, c'est pour leur compte personnel qu'ils agissent.
Ainsi, la Juive Christine Ockrent, qui pour l'administration de quelques chaînes de télévision que personne ne regarde perçoit un salaire plus élevé que celui du Président des USA, est actuellement au coeur d'une affaire d'espionnage.

 

Pendant ce temps, on apprend que les rumeurs, qui circulent depuis plusieurs années déjà et notamment sur Internet, concernant le trafic d'organes au Kosovo sont avérées.

Au centre du crime, Hashim Thaci, grand ami de Bernard Kouchner, qui riait aux éclats il n'y a pas si longtemps lorsque le sujet était abordé.

 

 

"Les gens qui disent ça sont des salauds et des assassins", inversion accusatoire ?
 
 
On va bien les niquer ces Serbes ! (à gauche Hashim Thaci)
C'est vrai, on dérive un peu du sujet, mais comment s'empêcher de taper sur un homme qui vendait ses services aux chefs d'état africains alors même qu'il était en mission officielle là-bas ?
Bien évidemment, le moyen de défense du Juif Kouchner lorsque les dessous de son petit business juteux furent révélés fut de hurler à l'antisémitisme, méthode classique et bien connu au sein de la tribu.
Evidemment Kouchner est défendu par son frère de race Schneidermann, déjà précédemment cité sur ce blog.

Une fois de plus la preuve : ce n'est pas l'antisémite qui est obsédé par les Juifs mais bien les Juifs qui sont obsédés par l'antisémitisme.

 

 

 

 

Mais,heureusement, il n'y a pas que la France qui a ses traîtres.
Jonathan Pollard confirme qu'il y a certaines personnes en qui l'on ne pourra jamais avoir confiance.

Ce Juif né, aux Etats-Unis, semble s'être engagé dans l'armée américaine dans l'unique but d'être en mesure de fournir des informations confidentielles à Israël.

 

Jonathan Pollard, une tête de camarade trotskiste

 

 

"Pollard, 56 ans, un analyste de la marine américaine, a été condamné par la justice à la détention à perpétuité en 1987 pour avoir fourni à Israël, de mai 1984 à son arrestation en novembre 1985, des milliers de documents classés "secret défense" sur les activités d'espionnage des Etats-Unis, principalement dans les pays arabes. Juif américain, Jonathan Pollard a été officiellement reconnu par l'Etat hébreu comme un espion israélien en 1998, et la nationalité israélienne lui a été accordée en 1995."

 

Le premier ministre israëlien, Netanyahu, demande aujourd'hui qu'il soit grâcié, après une première requête n'ayant pas abouti en 1998.

 

 

Bref, on voit encore une fois que ce sont toujours les mêmes ...

 

 

La-main-sur-le-coeur-short.jpg

Commenter cet article

LG 02/02/2011 09:28


Au sujet de la dernière image, les aryens sont niais, il faut dire...